J'ai nommé Oscar. (inside joke pour ceux qui connaissent)

Parce qu'aux soirées Caroline Daily on fait des folies!

Bin oui, des folies, parce qu'il faut bien un suivant pour oublier le précédent qui a tenté de me faire oublier le pénultième. C'est compliqué tout ça, je vous l'accorde!
Et puis c'était samedi soir!

Toujours est-il que je me suis fait sommer de me trouver un homme ce soir-là. OUI, on m'a obligée!

Je cherche, je cherche... Je cherche toujours oui...

Entre temps un mec pas du tout à mon goût vient me parler. En clair il me fait chier. Comme je suis dans un bon jour, je réponds juste désagréablement et sans vie à ses questions merdiques.
-salut [...] tu t'appelles comment?
- lili
- non, mais je t'ai vu, je te trouvais jolie alors que me suis dis que tu étais peut-être sympa
- ...
- Tu habites dans le coin?
- Non
- Ah, t'habites où?
- XXXXX
- ah oui je connais, ma copine habite là-bas.
- ... Regard sceptique.

On va y arriver, cherche encore!

Je vois un mec pas mal du tout. Un peu loin faut dire. Hum, ça se trouve de près il est pas si bien que ça.

Mais juste à côté... Wahou, pas mal du tout dis donc!
C'est qui la blonde à sa table?
Ah mais c'est super, son copain nous offre le champagne! Sauf que j'ai envie 1/ de jus de pomme, 2/ de son charmant ami.
Pas chiante la fille. Mais j'assume.
J'ai eu mon jus de pomme après avoir poliment bu un peu de champagne. J'ai abandonné l'idée du copain quand j'ai vu la blonde fourrer sa langue dans la bouche du charmant... Et merde.

Bon je retourne bredouille dans mon coin.

Puis, on passe à côté de la table du beau que je savais pas s'il était beau de près ou pas. (j'aime parler français!)

Bon et puis pour faire une démonstration de séduction, et aussi parce que j'avais bien besoin d'un premier venu, je lance "eh La Môme, regarde bien!"

Direction homme droit devant.

Je m'approche, me colle à lui, passe mon bras derrière sa nuque (oui il croit que je vais danser avec lui), et je l'embrasse aussi sec.

Le temps qu'il se rende compte que je l'embrasse, il me dit un truc du genre de "oula, c'est un peu rapide... mais je ne peux pas!"

Moi, pas compliquée, "bon bin au revoir!" Et je m'éloigne.

Regard admiratif et amusé de La Môme.

Coup d'oeil au mec qui est en train de parler à une fille dont je peux lire sur ses lèvres qu'elle s'exclame "elle t'a embrassée?!"

Oulà, merde, ça doit être sa copine! Vite je vais me planquer avant de me prendre une bouteille dans la gueule.

Tout au fond de la boîte, dans notre coin VIP (et ouai!) je dis à la Môme que théoriquement il aurait dû me suivre!

Fin de soirée à me demander si, oui ou non, je me décide à faire plus que des sourires au petit fils à papa devant moi.

Plus tard. "oh, regarde qui s'approche!" (et fait fuire mon fils à papa)

Revoilà mon bellâtre Oscar qui vient me baragouiner je sais pas quoi, qui m'explique que, en effet, sa copine est dans la boîte etc. etc.

Je m'excuse, parce que bon, embrasser un mec sous le nez de sa copine c'est pas trop mon truc. Je préfère aller baiser avec lui bien cachée!

Oh putain mais c'est qu'il est vraiment beau de près...

Sa copine s'approche. Ah j'ai peur!!!! Ouf, il va la rejoindre!

On danse encore un bon bout de temps. Puis on rentre.

Passage au toilettes. Je m'abreuve allègrement et c'est au paroxysme de mon anti-glamourosité, c'est-à-dire quand je m'essuie la bouche avec du papier de merde, qu'il choisit de se pointer.

Moi : "Tu me suis dans les toilettes?"
Lui : "Non non!" Mais bien sûr!

Après avoir encore baragouiné quelques trucs il me demande si par hasard je n'aurais pas envie qu'on se revoie.
Moi : "Heu... oui, quand tu n'auras plus de copine!"
Lui : "Oui oui, bien sûr!" On y croit!

Je lui file mon numéro, lui fais galamment la bise et me casse.

Ça le fait de sortir des toilettes en même temps que lui?!

Conclusion : me fais doublement engueuler par mes copines (bin ouai j'en ai deux contre moi!), mais de toute façon je ne pense pas qu'il rappellera.

M'aura bien fait marrer quand même!