Je viens de faire l'acquisition d'un recueil de textes d'amour et indéniablement, je réfléchis à l'amour avant même d'avoir lu le 1er extrait.

Je suis certaine d'une chose : j'aime l'amour. J'aime aimer, tout simplement.

C'est cela qui me pousse à croire que j'avais sûrement davantage peur de ne pas aimer que d'être seule.
C'est sûrement pour cela qu'à 20 ans j'ai aimé plusieurs fois.
C'est aussi pour cela que je suis si souvent tombée amoureuse de quelqu'un qui n'était pas fait pour moi.
Mais même si j'étais malheureuse avec ces hommes, au fond de moi, j'étais heureuse d'aimer.
C'est également cela qui prête à penser que j'aimais être malheureuse.

En fait, j'aimais juste être amoureuse, malgré tout ce que cela m'en coûtait.

C'est pour ça que je ne regrette pas de les avoir aimer, ces hommes. J'ai aimé les aimer et je les ai aimés du mieux que j'ai pu.
Si c'était à refaire, il me semble que je referais exactement la même chose. Que je tomberais stupidement amoureuse de ces hommes qui ne m'ont pas laissée les aimer comme j'aurais voulu.

Mais si je devais n'en garder qu'un, un amour, un homme, ce serait celui-là.
Parce qu'il me rend heureuse.
Parce qu'il me laisse l'aimer à ma façon.
Parce qu'il n'a pas peur.
Parce qu'il m'a fait découvrir qu'un véritable amour est partagé.
Parce qu'il m'a montré que moi aussi je pouvais recevoir et ne pas uniquement donner.
Et c'est pour ça que je l'aime encore plus fort, Tigou.

Oui c'est sûr, si je devais n'en garder qu'un, ce serait Lui.