Cette semaine, Tigrou a rencontré mon père.

Mon père me téléphone à 17h30 bien sûr, pour le soir même. Mais bon, lui sur Paris, moi sur Paris, je me devais de saisir l'occasion.
Et a réfléchir, Tigrou aussi sur Paris.

Ni une, ni deux, je rappelle mon père pour lui dire que je ramène Tigrou.
Ouais, j'suis comme ça moi.
Puis bon, c'est la première présentation officielle que je faisais à mon père.

Du coup, nous sommes allés rejoindre mon père à Paris pour aller manger dans un ptit resto. Tout c'est bien passé. Conversation sympa, père sympa, Tigrou sympa.
Puis faut dire que j'étais un peu la star de la soirée.

Mon père qui est tout sauf facile à vivre s'est montré exemplaire, même parfait je dirais. Très gentil.
En fait, je crois qu'il avait un peu le trac que voir qui était l'homme que sa fille aime.
Je pense qu'il avait tout autant peur de ne pas plaire que Tigrou.

Et mon père étant mon père, il a quand même testé un peu le terrain, ou essayer de faire fuire Tigrou (au choix). Faut dire que demander "et le mariage alors, c'est pour quand?", même pour rire, ça la fout un peu mal.
Mais Tigrou ne s'est pas du tout démonté et est rentré dans le jeu.

Puis est venu le temps de repartir.
On s'est dit aurevoir et mon père a terminé sur un speach de père bienveillant.
En fait, mon père a dit plein de gentilles choses sur moi et ça m'a vraiment émue. Ça fait un peu cul-cul dit comme ça, mais mon père ne dit pas souvent de choses comme ça, donc forcément, ça ne me laisse pas insensible.

Cette soirée était vraiment bien.
Et Tigrou est le seul à ce jour à ne pas être un blaireau aux yeux de mon père.