Tout le monde en parle, je n'allais tout de même pas en faire l'exception.

Bon, déjà, moi j'adore la série. J'ai longtemps refusé de regardé sans savoir pourquoi, puis une fois je me suis laissée tenter et j'ai tout de suite accroché.
4 newyorkaises, célibataires qui ont des chaussures de malade, des robes ébahissantes et qui parlent tout le temps de sexe : je ne pouvais pas résister, cette série était faite pour moi.

Donc le film, j'ai même pas hésité une seule seconde. Dès la minutes où j'ai vu qu'il allait sortir je me suis décidée.
Un peu comme quand j'ai vu que Benjamin de la nouvelle star jouait dans 15 ans et demi, je ne savais même pas de quoi ça parlait, mais je savais que j'y allais. Mais c'est une autre histoire.

Donc Sex and the City, le film.
Tout de même différent de la série bien que ça soit dans la continuité. Je ne vous ferais pas de peach, parce que ça gâche le film.
Par contre je peux vous dire sans rien gâcher que c'est drôle, qu'il y a pas mal de rebondissements, même beaucoup en fait. Que Samantha pleure, que Charlotte fait caca dans sa culotte, que Miranda s'est enfin laissé pousser un peu les cheveux et que ça lui va mieux, que Carrie devient brune.

Ce que je pense du film, parce j'suis super influente comme meuf et que tout le monde attend de savoir ce que Lili pense :
C'était pas gagné d'avance. Reprendre une série qui me plaisait tant et faire un film de 2h25, fallait assurer.
Et ils ont assuré.
Beaucoup se sont plaints de l'étalage de marque, mais ça fait aussi partie de la série. Bien sûr qu'on voit le mac de Carrie et qu'elle porte des Manolo. Bien sûr que Samantha va faire ses courses chez Gucci et compagnie, elle gagne un max de fric. Ça fait partie des personnages, moi ça ne me dérange pas.
En plus j'ai trouvé que c'était très bien joué, puis j'ai pleuré cent cinquante mille fois, et un film qui me fait pleurer cent cinquante mille fois, j'aime.

Mon seul regret c'est que le film devrait plus s'appeler Love and the City, plutôt que Sex and the City.
Mais bon, visée maximale de l'étendue du public oblige, on peut pas parler gode, belle grosse queue et orgasme toutes les minutes. Bref, ça manquait un peu des célèbres discutions de cul qui ont fait partie du succès de la série.

Pour conclure : je recommande.