Un jour, un ado de 15 ans m'a demandé très sérieusement : c'est quoi l'amour?
Une question qui se pose à tellement de personnes quand on y pense.

J'ai réfléchi, puis j'ai bafouillé une réponse qui ressemblait à "c'est lorsqu'on est bien avec une personne, qu'on a envie d'être avec elle et qu'on veut son bonheur par-dessus tout".

Mais c'était une bien pâle définition de l'amour, parce que finalement, je me la suis posée cette question. Qu'est-ce que l'amour?
J'en ai conclu qu'il y avait trop peu de mots pour expliquer l'amour.
L'indicible, parce que l'amour se ressent avant tout. L'amour vient du ventre. Du coeur aussi, mais surtout du ventre. Il vous retourne l'estomac ou le fait bondir aux premiers émois, vous prend aux tripes de tristesse, vous fait bouillir le bas ventre de désir.
L'amour est une sensation. Une sensation propre à chacun et différente selon à la personne à qui on accorde son amour.
On peut aimer un peu, beaucoup, passionnément. Longtemps ou pas.

Ça me fait penser à quelqu'un qui disait souvent" c'est pas ça l'amour". Oui mais c'est quoi?
Je ne me souviens pas si j'ai été trop bornée pour le lui demander ou j'ai été assez bête pour ne pas écouter plus attentivement sa réponse.
Mais finalement, ce n'est pas plus mal. Chacun doit faire sa propre expérience de l'amour, chacun doit y réfléchir, mener sa quête du Graal... Sauf qu'à la fin, on trouve.

Moi, pour ce que j'en sais, du haut de mes 20 ans, c'est que lorsqu'on aime vraiment, une partie de nous aime pour toujours. On n'oublie jamais un tel sentiment, une telle sensation. Elle s'inscrit en nous comme une marque au fer chaud. Une partie de nous aime ceux qu'on a aimés. Pour toujours. Ça fait peur, mais finalement, c'est bien comme ça.