sb10067890f_001A l'heure où la vague pin-up refait surface et remet au goût du jour le vieux, vous aurez sûrement remarqué la recurdescence des demandes en mariage et fiançailles chez les moins de 25 ans...

Il me semble bien que ma mère s'est mariée à 23 ou 24 ans. Elle a plus de 60 ans.
Avant, il fallait se marier pour vivre ensemble, pour partir en vacances avec chéri-chéri sans choquer ses parents, et surtout ne pas faire d'enfant avant.

Aujourd'hui les moeurs sont complètement libérées pour ne pas dire quasi-inexistentes, et pourtant, je viens encore de rencontrer un couple de 22 et 23 ans qui vient de se fiancer. Mariage prévu dans quelques années, ce n'est pas aussi traditionnel que ça pouvait l'être auparavant.

La question c'est pourquoi? Pourquoi se promettre de se marier à moins de 25 ans quand on a vu nos parents divorcer?
Peut-être pour se donner un peu de stabilité dans la société de consommation dans laquelle on vit.
Peut-être pour officialiser, ou pour être plus crédible quand on dit que de nos jours, on s'imagine pouvoir trouver le prince charmant avec qui on va passer notre vie, d'ailleurs ça tombe bien, le voilà!
Peut-être parce que notre génération est pressée de faire les choses et ne veut pas attendre qu'il soit trop tard pour déclarer sa flamme et profiter du bonheur d'être ensemble.
Peut-être parce que la mariage prend une autre ampleur, moins solennel mais plus rassurante. Et que les fiançailles sont une nouvelle étape non pas dédiée à l'organisation du mariage un an plus tard, mais un engagement minimisé, un pré-mariage sans paperasse en cas de divorce.

Toujours est-il que ce petit couple, je l'ai trouvé tout jeune avec ses fiançailles, mais que bizzarrement, alors que j'ai 21 ans, moi, ça ne me choquerait pas de de voir fiancée dans deux ans...