lundi 18 février 2008

Si...

Si j'avais du talent, j'écrirais des histoires d'amour hors du temps, pleines d'intensité et d'émotions, dans un monde un peu irréel et imaginaire où tout peut se produire. Un peu comme dans Le temps n'est rien d'Audrey Niffenegger ou bien comme dans La mécanique du coeur de Mathias Malzieu. Si...
Posté par lililamazone à 22:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

lundi 5 février 2007

prévision saint-valentine

L'année dernière, comme j'étais (encore) seule le fameux 14 février, j'avais lu L'amour dure trois ans de Beigbeder! Et franchement, ça calme! Mais cette année? Je lirais quoi? Non mais sérieux Fred, t'aurais quand même pu penser à me pondre un roman!
Posté par lililamazone à 19:51 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
samedi 27 janvier 2007

pensée du jour

"S'il y a tant de femmes qui tournent mal, c'est qu'on ne leur a pas appris à être seules." Mlle de Sommery.
Posté par lililamazone à 15:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 19 janvier 2007

pensée du jour

"Dans l'amour il y a 90% de curiosité contre seulement 10% de peur de mourir abandonné comme une vieille merde." Beigbeder. L'égoïste romantique
Posté par lililamazone à 21:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mercredi 17 janvier 2007

pensée du jour

"Mieux vaut vivre enchaîné près de celui que l'on aime, que libre au milieu des jardins près de celui que l'on hait." Proverbe Persan.
Posté par lililamazone à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 16 janvier 2007

pensée du jour

"L'absence diminue les médiocres passions et augmente les grandes, comme le vent éteint les bougies et allume le feu." La Rochefoucauld
Posté par lililamazone à 18:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 15 janvier 2007

pensée du jour

"Quand tu es né, tu pleurais et tout le monde souriait autour de toi. Tâche quand tu vas mourir, de sourire et que tout le monde pleure." (proverbe chinois.)
Posté par lililamazone à 18:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 14 janvier 2007

à bon entendeur

"Il serait trop cruel de venir dire à un malheureux qui meurt d'amour qu'il a tort de mourir." Musset, Le roman de Venise.
Posté par lililamazone à 22:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mardi 14 novembre 2006

quand Lili revoit Descartes

Ma maxime à moi n'est pas "je pense donc je suis", mais plutôt je souffre donc je suis. J'ai pu constaté, ipso facto, que je me plains tout le temps. Pas une journée ne se passe sans que quelque chose n'aille pas. De cette manière je peux donc m'affirmer en tant que être existant physiquement. De même que, si j'ai toujours mal quelque part, je me prouve mon existence psychique par un mal être qui finalement est, je crois, inhérent à moi-même. Peut-être pour ça que je me mets toujours dans des situations... [Lire la suite]
Posté par lililamazone à 18:55 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
lundi 13 novembre 2006

voilà pourquoi je n'aime pas les hommes

"Nos femmes ne se doutent pas combien le chagrin que nous leur faisons peut nous les faires aimer davantage." L'amour veille, Robert Flers
Posté par lililamazone à 11:51 - - Commentaires [14] - Permalien [#]