Ces hommes, ils nous posent décidément plein de problèmes.

Oui, on les adore les hommes, et on serait bien emmerdée sans eux, plus personne à daguer, ni à qui plaire, ni à critiquer!
Mais une chose est sûre, c'est pas pour rien qu'on dit des hommes qu'ils viennent de Mars et les femmes de Vénus. On ne vient pas de la même planète, on ne parle pas même quasiment pas la même langue si on y réfléchit bien.

C'est simple, on demande aux hommes d'être des femmes, parce qu'on a des attentes de femmes.
Bref, le problème des filles, c'est qu'on attend beaucoup de choses des hommes mais que bien souvent ils ne comprennent pas ce qu'on veut d'eux.

Quand une amie ne va pas bien, je le vois tout de suite et lui remonte le moral.
Pour les hommes, c'est différent, soit ils ne voient rien du tout, soient ils voient trop tard, soient ils voient au bon moment et essaye de nous aider à leur façon mais généralement ce n'est pas ce qu'on attend d'eux.

Et c'est parce que bien souvent, on attend une chose, une parole, un geste, mais on préfèrerait mourir plutôt que de demander tout bêtement "prends moi dans tes bras, j'ai le cafard" ou bien "emmène moi au resto j'ai envie de me changer les idées ce soir".
Forcément, ils comprennent pas si on ne leur dit pas, eu quand ils en ont assez ils ne veulent pas aller au resto, ils veulent rester tranquille chez eux, se mettre un film ou jouer à la PSP ou bien qu'on leur taille une ptite pipe.
Alors le resto, le câlin réconfortant... pfiuuu, ils sont loins d'imaginer que c'est ça qu'on attend d'eux.

Mais alors pourquoi on ne le leur dit pas tout simplement?
Peut-être parce qu'on aurait l'impression de ne pas être comprise, ou plutôt parce qu'on voudrait l'être à demi-mot par eux...
Mais avant de pouvoir être vraiment complice et de connaître l'autre au point de savoir ce dont il a besoin quand il a besoin, il faudrait peut-être commencer par le leur dire une fois ou deux non?